Send HD | Share videos
Welcome
Login / Register

ECLIPSE LUNAIRE DU 27 JUILLET 2018 Où MARS S'INVITE EXCEPTIONEL

Thanks! Share it with your friends!

URL

You disliked this video. Thanks for the feedback!

Sorry, only registred users can create playlists.
URL


Added by Admin in Howto & Style
27 Views

Description

Durant l'éclipse du 27 juillet 2018, beaucoup de nuages au début AU SUD DE LA HAUTE GARONNE, ce qui a perturber grandement la vision de l'éclipse, ce n'est que vers 22 h que j'ai pu enfin voir la lune qui était alors en totale éclipse, d'où sa couleur rouge sang qu'on peu voir, et puis petit à petit, quartier par quartier, la lune reprend son coté lumineux et magique... de temps en temps les nuages viennent perturber avec merveille ce phénomène si rare et si beau...
Et le plus merveilleux de tout, si on délaisse un peu la Lune, on fini par voir MARS qui est légèrement en dessous de la lune, ahhh quels moments extraordinaires à vivre... La Lune aura repris sa forme initiale vers 0h50 du matin le 28 juillet 2018.
Mars était justement en opposition le 27 juillet 2018, dans des conditions particulièrement favorables puisque sa distance avec la Terre était de seulement 57,7 millions de km (contre 76,1 millions de km en 2016) à cette date. C’est la distance la plus faible depuis 2003 et une telle situation ne se reproduira pas avant 2035. Le 27 juillet, la planète avait un diamètre apparent de 24,3’’ particulièrement attractif pour les observateurs et une magnitude de -2,8, signifiant un fort éclat.
J'aimerais avoir la confirmation des connaisseurs pour la dernière étoiles que j'ai nommé Sirius, j'avoue que je ne suis pas sure de moi, est-ce peut être Vénus ?? quelques connaisseurs me le diront peut être Merci infiniment pour cela !!!
En ce moment, il y a quatre planètes parfaitement visibles : Vénus, Jupiter, Saturne et Mars que l’on peut voir de près. Ce sont les stars de la Nuit des Étoiles. On peut facilement les observer à l’œil nu. Pour Mars, le problème c’est qu’il y a une énorme tempête qui s’y est généralisée à sa surface. On ne voit pas beaucoup de détails. Mais comme elle est très proche de la Terre, on voit une énorme boule rouge au travers du télescope ce qui est très impressionnant. À côté, il y a les constellations estivales comme la Grande ourse, la Petite ourse, Cassiopée ou le Triangle de l’été avec Vega, Deneb, Altaïr.
Une pluie d’étoiles filantes arrive tous les étés entre fin juillet et mi-août. Cette année, le pic se situe entre le 11 et le 13 août. Il sera possible d’observer jusqu’à 100 étoiles filantes par heure si le ciel est dégagé et noir.
De plus ample explication sur ce site là :
https://www.stelvision.com/astro/observer-mars/

Post your comment

Sign in or sign up to post comments.

Comments

Be the first to comment
RSS